La femme Cougar dans la Société

Sexe en vacances : une femme mature et son jeune puceau

Au milieu de la trentaine, je n’avais jamais couché avec un jeune puceau et je ne m’attendais certainement pas à en croiser un, et encore moins à avoir la chance de le dépuceler. Lorsque je fantasmais sur une telle expérience, cela m’excitait. Vite !

Prendre en main un jeune puceau

Il y a quelques années, je prenais des vacances bien méritées dans les Baléares. Je faisais de la randonnée avec une copine et j’étais occupée à admirer les paysages, parmi lesquels se trouvaient de beaux jeunes espagnols très sexy. J’ai vite compris que les blondes attiraient beaucoup d’attention là-bas. Mon amie n’était pas très intéressée, mais j’ai apprécié. J’étais dans une période zéro sexe et je voulais tourner cette page en m’envoyant en l’ai avec un jeune homme. Nous nous sommes liés d’amitié avec deux hommes qui nous ont fait visiter les environs et ont joué de la guitare pour nous draguer.

J’avais toujours entendu parler des femmes qui trouvent du sexe en vacances. Manuel avait de magnifiques yeux bruns, des cheveux épais et ondulés, et une carrure musclée. Il a dit qu’il avait 19 ans, plus de dix ans de moins que moi. Nous sommes devenus très très proches à l’abri cachés dans un parc pendant que nos amis visitaient un musée voisin. Il semblait un peu inexpérimenté ; il a tâtonné pour dégrafer mon soutien-gorge et son baiser n’était pas magistral, mais tout de même charmant.

Une cougar ce soir

Je lui ai demandé s’il était vierge, et ce que j’ai pu comprendre (avec le peu d’espagnol que je connaissais), c’est qu’il avait une petite amie mais qu’elle disait que ça lui faisait mal quand il essayait de la pénétrer. J’ai ressenti beaucoup de pression, en pensant que je serais sa première (on n’oublie jamais sa première), mais je savais que je serais une bonne amante – douce, expérimentée, aimante et patiente. Et j’ai réalisé que c’était peut-être ma seule et unique chance de coucher avec un jeune puceau. Je devais foncer !

Rien que d’écrire ça maintenant, j’ai un peu peur. On a fini sur une colline à l’extérieur d’un parc boisé. Le fait de tâtonner dans le noir, dans la nature, m’a ramené à l’époque de mon adolescence où trouver un endroit pour s’embrasser faisait partie du plaisir. Ce n’était pas délirant pour moi, mais je pense qu’il a apprécié. Humm. J’ai fait en sorte d’y aller doucement car je savais qu’il jouirait rapidement si je ne faisais pas attention. Quand j’ai réalisé que c’était sa première pipe, je lui ai donné un spécial Catherine, m’efforçant de la faire jouir dans ma bouche. Une technique bien connue qui permet au garçon de pouvoir limer plus longtemps avant de jouir ensuite.

Manuel est resté en contact avec moi pendant des années par la suite, et j’étais sûre de lui avoir fait vivre une expérience mémorable. C’était avant les rencontres en ligne, quand il n’était pas si facile de réaliser un fantasme. Maintenant, je pense à chercher un autre puceau à éduquer. Peut-être que dix-neuf ans, c’est trop jeune, mais je suis sûr qu’il y a quelques jeunes de vingt ans qui auraient besoin de mon aide ?

Jeunes hommes : avez-vous perdu votre virginité avec une femme plus âgée ? Comment s’est passée l’expérience ? Témoignez dans les commentaires.

Catherine

Source de l’article : cougarworld.com
Traduit, arrangé, complété et bidouillé par ecougar.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.